Apple répond aux accusations de Spotify

Spotify

Il semble que nous allons avoir un feuilleton d'été, et les protagonistes seront Apple Music et Spotify. Les principaux rivaux de la musique en streaming sont actuellement enfermés dans une guerre pour un prétendu traitement discriminatoire qui a été révélé cette semaine, et un sénateur s'est même rangé du côté de Spotify en accusant Apple de profiter de sa supériorité. De manière inattendue, Apple a répondu à ces accusations de Spotify, et il l'a également fait sans trop se mordre la langue. Nous vous racontons toute l'histoire ci-dessous.

Spotify accuse Apple

Spotify a commencé la guerre cette semaine avec une mise en accusation directe d'Apple se plaignant du fait que Apple prend un pourcentage de tous les abonnements que Spotify obtient de l'application de l'App Store nuit à la société de streaming. En vous abonnant à un service depuis l'application Apple elle-même, vous prenez 30% de tous les paiements effectués.

La chose ne reste pas ici, car Spotify a même accusé Apple de retenir une mise à jour que l'entreprise a dans l'App Store afin de lui nuire et de bénéficier de son propre service de musique, Apple Music. Cette accusation est peut-être celle qui a conduit Apple à répondre directement et clairement.

Apple répond à Spotify

La réponse de Cupertino n'a pas tardé à venir, et elle est passée par l'avocat de la société. Dans une lettre envoyée à Buzzfeed, Apple affirme que Spotify dit des demi-vérités et répandre de fausses rumeurs à leur sujet.

Depuis que Spotify est sur l'App Store, la société a grandement bénéficié de sa relation avec Apple. L'application a réalisé 160 millions de téléchargements, générant des centaines de millions de dollars de revenus pour l'entreprise. Pour cette raison, nous ne comprenons pas pourquoi Spotify demande une exception à une règle que nous appliquons à tous les développeurs.

Nos règles sur la publication d'applications dans l'App Store sont très claires, et bien que nous soyons concurrents de ce service, cela n'a jamais été un problème dans notre traitement d'autres services tels que Spotify, Google Play Music, Tidal, Pandora, Amazon Music ou n'importe qui.à partir des autres applications de musique en streaming qui existent sur l'App Store.

À propos du prétendu détournement de la mise à jour que Spotify a déjà envoyée à Apple et que ce dernier ne publie pas dans l'App Store, Apple a également donné sa version de l'histoire.

Spotify nous a envoyé une mise à jour de son application le 26 mai, mais nos équipes d'examen l'ont rejetée car elle enfreignait les règles de notre App Store. La nouvelle mise à jour élimine la possibilité de s'abonner au service à partir de l'application elle-même et n'inclut à la place qu'une option pour s'inscrire au service. Cette inscription est le moyen d'obtenir l'e-mail de l'utilisateur, qui reçoit un e-mail peu de temps après avec un lien pour s'abonner depuis la page Spotify, évitant ainsi les achats intégrés.

Nos équipes d'examen ont contacté Spotify pour leur dire quel était le problème et leur demander d'envoyer une autre mise à jour corrigeant ce problème. Le 10 juin, ils ont envoyé une nouvelle version qui continuait de violer nos règles exactement à cet égard.

La règle qu'Apple dit que Spotify enfreint dans cette nouvelle mise à jour qu'Apple aurait «détournée» est la suivante (tirée du site officiel d'Apple):

Abonnements extérieurs à nos applications: les abonnements à des magazines, journaux, livres, musique, vidéo et services de stockage cloud achetés en dehors de l'application sont valables. Cependant, vous ne pouvez pas proposer de liens externes au sein de l'application elle-même qui permettent l'abonnement depuis l'extérieur de l'application.

Autrement dit, Spotify peut utiliser les abonnements depuis l'extérieur de l'application, mais ce qu'il ne peut pas faire, c'est  récupérez l'email du nouvel utilisateur grâce à l'application App Store, puis envoyez-lui un email avec le lien pour s'abonner, éliminant également l'option pour que l'abonnement puisse être fait à partir de l'application.

En attendant le prochain épisode du feuilleton d'été ...


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.