L'autorité britannique de la concurrence lance une enquête antitrust contre Apple et l'App Store

Nous l'avons déjà oublié, mais avant la controverse lancée par Facebook sur la nouvelle politique de confidentialité d'Apple, nous avons eu une controverse qui impliquait Apple et l'App Store. Polémique parce que plusieurs développeurs ont accusé la position d'Apple d'imposer ses commissions pour toute personne souhaitant être sur un appareil de l'entreprise. Nous l'avons vu surtout avec Epic Games qui a retiré Fortnite parce qu'il ne voulait pas payer à Apple 30% de ses bénéfices. Et pas seulement les développeurs, les organisations internationales ont décidé d'enquêter sur ces pratiques face à une telle alarme. Maintenant c'est RLe Royaume-Uni qui ouvre une enquête contre Apple ... Continuez à lire que nous vous disons tous les détails à ce sujet.

L'enquête a été ouverte par la Competition and Market Authority du Royaume-Uni, une enquête similaire à celle actuellement en cours par l'Union européenne, mais rappelons que le Royaume-Uni n'en fait plus partie. Ils se concentrent sur enquêter sur la gestion par Apple de la distribution d'applications sur les appareils iOS et iPadOS au Royaume-Uni, et les termes et conditions qui régissent la plateforme. Tout derrière les plaintes de la développeurs qui parlent de pratiques anticoncurrentielles d'Apple. Et si, selon les premiers rapports, Le Royaume-Uni voit des motifs raisonnables penser qu'Apple jouit d'une position monopolistique.

Et oui c'est vrai il n'y a pas d'autre moyen «légal» de distribuer des applications iOS, et tout cela en partant du principe qu'Apple contrôle les applications dans le but qu'en fin de compte, en tant qu'utilisateurs, nous ayons des applications fiables. Il reste encore beaucoup à enquêter et à décider, la vérité est que tout Cette pression a déjà conduit Apple à réduire la commission qu'il facture aux petits développeurs de 30% à 15%Bonne nouvelle, mais nous verrons comment cela évolue et comment Apple modifie ses politiques. Au final, un iPhone n'est pas un iPhone sans ses applications, et c'est l'entreprise qui doit également prendre soin de ses développeurs.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.