Epic Games envoie une déclaration aux utilisateurs iOS expliquant pourquoi ils ne peuvent plus jouer à Fortnite

Apple contre Fortnite

C'est le feuilleton de l'été, et nous ne faisons pas référence aux rumeurs entourant les appareils à venir d'Apple. Nous parlons de la guerre entre Epic Games et Apple. Vous savez, nous parlons depuis plusieurs jours du retrait de Fortnite de l'Apple Store en raison d'une mise à jour qui permettait d'effectuer des paiements dans le jeu sans passer par la passerelle de paiement Apple. Apple a retiré Fortnite de l'Apple Store et s'est mis en désordre… Selon Epic Games, Apple abuse de son pouvoir; Selon Apple, Epic Games viole les règles de l'App Store et rend les paiements dangereux. Un feuilleton dont on ne sait pas comment il sera résolu et auquel une déclaration d'Epic Games vient d'être ajoutée pour tous ceux qui ont joué depuis un appareil Apple. Après le saut, nous vous disons tous les détails ...

Ils viennent de l'envoyer en plusieurs langues, l'explication d'Epic Games expliquant pourquoi la nouvelle saison de Fortnite ne peut pas être jouée à partir d'un appareil iOS. Le pire de tout est que nous ne pourrons pas non plus jouer avec nos amis puisque le crossplay est éliminé. Ensuite, nous vous laissons un extrait de ce que les gars d'Epic Games disent dans l'e-mail qu'ils envoient à tous les utilisateurs qui ont joué à Fortnite depuis un appareil Apple:

Apple a bloqué les mises à jour et les nouvelles installations Fortnite sur l'App Store, et ils ont déclaré qu'ils mettraient fin au développement de Fortnite sur les appareils Apple. Par conséquent, la mise à jour du chapitre 4 de la saison 2 (v14.00) n'a pas été publiée sur iOS et macOS le 27 août.

Si vous avez déjà téléchargé Fortnite sur l'App Store, vous devriez pouvoir continuer à jouer à la mise à jour 13.40 de la saison 3 du chapitre 2. Remarque: depuis que le Battle Pass de la saison 3 s'est terminé le 27 août, il n'est plus possible d'avancer plus loin. n'importe quelle plateforme.

Apple limite la concurrence pour collecter jusqu'à 30% des paiements que les consommateurs effectuent sur des applications comme Fortnite, ce qui fait grimper les prix. Epic a baissé les prix avec l'inclusion d'une option de paiement direct, mais Apple a bloqué Fortnite pour empêcher Epic d'éviter ces frais en recevant des paiements directs de la part des joueurs. Epic a intenté une action en justice pour mettre fin aux restrictions anticoncurrentielles d'Apple sur les marchés des appareils mobiles. Documentation disponible dans les archives des 13 août, 17 août et 23 août. En réponse à cette action, Apple a bloqué votre accès aux mises à jour et aux nouvelles installations Fortnite sur tous les appareils iOS.

Qu'arrivera-t-il à tout cela? Eh bien, ils ont fini par devenir amis. Je vois une chose de plus avec Epic Games dans une Keynote parlant d'exclusivités de leurs jeux pour l'Apple Store. Vous verrez, à la fin, Apple et Epic sont intéressés à s'entendre à cause des revenus que l'un a grâce à l'autre. De temps en temps…


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

7 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Luis Osori dit

    Quelle perte de temps à suivre, c'est un JEU, IL NE GÉNÈRE RIEN D'AUTRE QUE DES FRAIS, n'avez-vous rien de mieux à couvrir?

    1.    Opéra de savon dit

      Ils font le suivi que vous le vouliez ou non, tout le monde aime les potins! XD

    2.    Vero dit

      Cela montre que vous n'avez pas d'enfants ... Attendez que l'école commence, les enfants avec iPhone sont passés du plus grand nombre à ceux de la peste sociale en ce moment qui ne peuvent pas jouer à Fortnite saison 4.

      Ils ont donné beaucoup de battage médiatique à l'exclusivité et maintenant ils ne peuvent plus jouer.

      Vous verrez ce qui rit ce Noël quand les enfants demandent un mobile "mais à quoi pouvez-vous jouer à Fortnite, hein?"

  2.   revenu2 dit

    Apple devra céder tôt ou tard, par crochet ou par escroc. Il est impossible que Netflix et d'autres plates-formes audiovisuelles soient à l'aise avec leur contenu et leurs plans tarifaires, mais au lieu de cela avec les jeux vidéo, Apple doit être payé un péage pour chaque transaction.

    Plus tôt ils assimilent la situation à Netflix et ainsi de suite, mieux c'est. Les utilisateurs n'ont pas besoin de payer pour cela (littéralement).

    1.    Oui biensur dit

      À quel point votre commentaire est-il intéressant, alors que suggérez-vous, c'est qu'Apple les laisse utiliser l'Apple Store sans les charger? Eh bien, c'est une affaire pour Apple, non? XD

  3.   José Luis dit

    Les utilisateurs ne sont pas à blâmer qu'Epic Games veuille donner une impulsion à Apple et souhaite tirer davantage d'avantages d'une plate-forme dans laquelle ils ont déjà accepté les conditions économiques fixées par contrat par Apple en tant que développeurs à leur époque pour y entrer. S'ils veulent maintenant violer leur accord, ils n'ont pas à nous entraîner dans leur guerre en nuisant aux utilisateurs.

  4.   Javi dit

    Le problème est qu'en tant qu'utilisateur, vous devez passer par le cerceau pour installer quelque chose sur le téléphone. Apple dit ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire avec votre (son) téléphone.

    Vous payez une fortune et ce n'est toujours pas gratuit.

    La chose logique est qu'il y aurait la possibilité d'utiliser un autre magasin ou la possibilité d'installer des applications individuelles sous la responsabilité du client. "Si vous souhaitez installer cette application, vous perdez la garantie" et tout est réparé.

    Mais la cupidité d'Apple le déguise en paternalisme qui veut que vos données ou votre carte ne soient pas volées ... Ouais, bien sûr.

    L'iPhone était le téléphone de Merkel lorsque les États-Unis l'ont espionnée. Les iPhones sont les téléphones des ministres espagnols espionnés en août. Sécurité? Non.