La technologie IMessage pourrait coûter 2.800 millions à Apple

iMessage

Apple devra à nouveau saisir les tribunaux: l'entreprise Voip-pal annoncé officiellement quoi poursuivra Apple pour 2.800 millions dollars en dommages-intérêts pour violation de brevet de votre technologie de communication Internet. Le plaignant affirme que le total est le résultat de 1.25% de redevances pour les avantages approximatifs qu'Apple a obtenus dans ses produits qui utilisent, principalement, iMessage. Sur ce pourcentage, Voip-pal a calculé 55% pour l'iPhone, 35% pour l'iPad et 10% pour le Mac.

Voip-pal a plusieurs brevets en cours, parmi ceux jugés pour contrefaçon ou en instance, mais la plupart de ces brevets sont liés à sa technologie de protocole Internet. Selon la société, Apple ne viole pas un, sinon plusieurs de ces brevets sur des logiciels comme iMessage et FaceTime, le second pour passer des appels gratuits et des appels vidéo entre les appareils Apple.

iMessage et FaceTime, nouveau motif de demande

En particulier, les appareils utilisant l'application iMessage initient une communication entre un appelant et un destinataire. Le destinataire peut être un abonné d'Apple ou un non-abonné. Dans le cas où le destinataire est un abonné Apple, la communication est envoyée via iMessage. En revanche, si l'utilisateur n'est pas abonné Apple ou si iMessage n'est pas disponible, la communication sera envoyée par SMS / MMS. Le système de messagerie d'Apple pratique directement et / ou indirectement certaines revendications du brevet 815 pour déterminer la classification d'un utilisateur et, par conséquent, comment l'appel doit être traité.

Voip-pal a livré la documentation du procès le 9 février, mais était en pourparlers avec Apple devant les tribunaux pour voir s'ils pouvaient parvenir à un accord, en venant à envisager l'idée de vendre ou de concéder sous licence son portefeuille de brevets. La l'entreprise dit que ce n'est pas un troll brevet, bien qu'il ne génère aucun type de profit avec eux et a également poursuivi d'autres sociétés telles que AT&T ou Verizon.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.