L'Apple Watch pourra mesurer la glycémie, l'alcool et la tension artérielle

Oxymètre Apple Watch

Je suis diabétique, et autant que j'ai cherché sur le marché, il n'existe actuellement aucun appareil capable de mesurer le taux de glucose dans le sang sans être en contact avec la peau ou directement avec le sang. C'est-à-dire pas d'aiguille, rien de rien.

J'ai donc été très surpris par la nouvelle lorsqu'il est apparu il y a quelque temps de la possibilité qu'une prochaine Apple Watch puisse mesurer le niveau de sucre en sang. J'ai fait des recherches sur des sites Web médicaux, et il semble que ce soit possible. De nombreux progrès sont réalisés dans le domaine de l'analyse photométrique du sang, et il semble qu'une telle fonction soit déjà possible avec un simple capteur optique. Bonne nouvelle, sans aucun doute.

Il semble que l'activité des bandelettes réactives pour contrôler le taux de glucose dans le sang ait ses jours comptés. Actuellement, les diabétiques du monde entier n'ont d'autre choix que de pique-nous sur un doigt et humidifiez un réactif avec du sang pour vérifier le taux de sucre, ou utilisez des capteurs piqués dans la peau. Mais il semble que les choses vont changer.

Les études photométrie sanguine Ils sont de plus en plus avancés, et il semble qu'en analysant la réflexion de faisceaux lumineux de certaines fréquences dans le sang, elle puisse être associée au niveau de glucose qu'il contient, entre autres nouvelles données biométriques.

Au revoir les aiguilles

Glucomètre

Les glucomètres actuels nécessitent une goutte de sang, mais cela pourrait changer dans un proche avenir.

Cette technologie est déjà très avancée et est sur le point d'être commercialisée. Cela signifie que comme tout cardiofréquencemètre vendu sur le marché, dans un délai très court, seulement «éclairer»Le bout du doigt avec certaines fréquences lumineuses très spécifiques, hormis celles actuelles qui vous montrent déjà le pouls et le taux d'oxygène dans le sang, ils vous montreront également d'autres niveaux biométriques tels que la pression artérielle, le taux de sucre et le taux d'alcool dans le sang.

Alors, connaissant déjà cette avancée, il n'est pas du tout déraisonnable de penser que ledit capteur optique puisse être inséré dans le futur dans le Apple WatchDe la même manière que nous en avons déjà un à l'arrière de l'horloge qui mesure nos pulsations, le niveau d'oxygène dans le sang, et aide l'ECG.

Il peut être inséré dans une smartwatch ou un bracelet

capteur optique

L'Apple Watch dispose déjà de capteurs optiques qui mesurent le pouls et le niveau d'oxygène dans le sang.

Photonique Rockley est l'une des rares entreprises au monde à avoir concentré ses recherches sur le développement d'un capteur optique utilisant la technologie expliquée ci-dessus. Et Apple est derrière.

Apple est le plus gros client de Rockley Photonics, avec Samsung, Zepp Health, LifeSignals Group et Withings. Le projet est donc sérieux.

Les capteurs Apple Watch existants utilisent un mélange de lumière infrarouge et visible pour mesurer à la fois la fréquence cardiaque et la saturation en oxygène. Rockley travaille sur des versions plus sensibles de ces capteurs, qui seraient capables de mesurer la niveau de sucreCelle de de l'alcoolEt l' tension artérielle. Petite blague.

Pour ce faire, Rockley Photonics a réduit un spectromètre bureau à la taille d'une puce. La version miniaturisée réduit les performances et la taille de l'ouverture qui recueille la lumière. Mais Rockley a réussi à améliorer considérablement le rapport signal / bruit par rapport à une machine pleine grandeur. Cela rend les données utilisables pour capturer un large éventail de marqueurs biophysiques et biochimiques.

Il y aura deux modèles de capteurs

Il développe actuellement deux modèles de capteurs optiques. Un système basique capable de mesurer la fréquence cardiaque, la saturation en oxygène, la pression artérielle, l'hydratation et la température corporelle.

Le modèle «avancé» pourra mesurer la glycémie, le monoxyde de carbone, le lactate et le taux d'alcool. presque rien. La société a assuré que la première génération de ces nouveaux capteurs «attachables» à une smartwatch sera lancée dans le premier semestre 2022.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.