Ils poursuivent Apple pour ne pas avoir supprimé Telegram de l'App Store pour incitation à la violence

Telegram

L'association Collation pour un web plus sûr, a poursuivi Apple par ne supprimez pas l'application de messagerie Telegram, après avoir éliminé Parler, malgré le fait que les deux ont été utilisés par des extrémistes pour attaquer le Capitole la semaine dernière.

Il faut se rappeler que Parler a été rapidement éliminé par Apple et Google et Amazon a cessé de leur fournir des services d'hébergement peu de temps après l'incident lorsqu'il a été montré que avait été utilisé pour organiser des manifestations et pour ne pas avoir de système de modération.

Ce procès a été déposé dimanche dernier devant le tribunal de district de Caroline du Nord aux États-Unis par Marc Ginsberg et le Coalition pour un Web plus sûr. Dans le procès, ce groupe déclare que "malgré l'affirmation d'Apple selon laquelle Telegram est utilisé pour intimider, menacer et contraindre les gens, l'application est toujours disponible dans la boutique d'applications".

Telegram est conscient que son application est utilisée par des groupes extrémistes et loin de s'éloigner du sujet, se battre pour les combattre quotidiennement, surtout depuis l'incident du Capitole, comme on peut le lire dans CNN. Cependant, cette organisation affirme que Telegram n'a pris aucune mesure pour lutter contre la prolifération de ce type de groupe.

Ginsber a envoyé une lettre à Tim Cook en juillet dernier lui demandant de supprimera l'accès à Telegram pour «incitation à la violence extrémiste», car elle enfreint un grand nombre de directives de l'App Store depuis le lancement de l'application en 2013.

Ce ne serait pas la première fois

Ce ne serait pas la première fois qu'Apple expulserait Telegram de l'App Store, puisqu'en 2018, il a temporairement supprimé l'application en raison de la présence de groupes de pornographie juvénile. En octobre dernier, Apple a demandé à Telegram de supprimer différents groupes disponibles sur la plateforme liés aux manifestations en Bioélorussie.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.